Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
au-pied-de-mon-arbre.over-blog.com

des histoires de famille , des rencontres improbables , etc.....

#ChallengeAZ 2019 : Q comme Qu'est-ce que je vais vous dire avec cette lettre!!!

Je n'ai rien trouvé commençant par Q. Alors si vous le voulez bien , je vous transmets un poeme de mon Papa qui a fait ses études à Cluny, promotion 27-30, pour devenir Ingénieur des Arts et Métiers comme son père...

Que tu es gai Cluny





Que c'est triste Cluny, un certain soir d'octobre,
Quand cent jeunes conscrits entrent dans sa prison.
Chacun rejoint sa place, en un savant désordre,
Sous le regard amène du Gnass et ses ratons.
Pendant les mille seize jours que doit durer leur peine,
L'espoir de la décale habitera leur cœur.
L'étude, le travail, l'amour, les chants, le rêve,
Finiront par changer leur tristesse en bonheur.

Que tu m'émeus, Cluny, quand de loin je t'observe,
C'est ton fier clocher que d'abord j'aperçois.
Mon cœur bat la chamade, et quelques larmes perlent,
Je n'avais pas seize ans, quand la première fois,
Descendant le Bois Clair ,mon père me fit faire cette halte,
Pour voir sa vieille école, qu'il aimait tant aussi.
Et ce lointain hier, toujours présent, exalte,
En un seul souvenir, mon père et ses amis.

Que tu es beau Cluny, aux yeux de ces touristes
Qui viennent retremper leur foi et t'admirer.
Façade du pape Gélase, rampe du Frère Placide,
Clocher de l'Eau Bénite, Tour Ronde, Farinier.
Vous êtes les témoins de la ferveur des hommes,
qui, dans tes murs illustres, ont peiné et prié.
Vous attestez sans fin, au siècle de l'atome,
Qu'un divin idéal assure l'éternité.

Que tu es gai Cluny, quand de trois cent poitrines,
S'élèvent les refrains de tes joyeux Gadz'Arts.
Lorsque dans l'Abbaye, trois promotions s'animent
Pour vénérer Bacchus, Cythère ou Abélard.
Tes vieilles pierres revivent l'ancien temps des croisades,
Où Saint Bernard venait la foule haranguer.
Les voix bénédictines ont trouvé leurs égales,
Dans trois cent cœurs unis chantant "FRATERNITÉ"

J.BRUYAS.-1-2-72






 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Belle idée que de mettre en poéme une ville ou un village!
Répondre
C
merci .