Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
au-pied-de-mon-arbre.over-blog.com

des histoires de famille , des rencontres improbables , etc.....

#GeneaSaint : 1 avril : Saint Hugues

Hugues DUPOISSON est né le premier avril 21850 à Trifouillis les oies dans un département maritime bien connu. Il aurait pu avoir une vie tranquille comme ses parents qui étaient laboureurs, mais c'était sans compter sans son esprit audacieux qui se révéla dès sa prime enfance... Il grimpait aux branches les plus hautes des arbres du verger pour aller cueillir les fruits bien mûrs, en particulier les pêches qu'il adorait. Avec las coques de noix, il se fabriquait des petits bateaux qu'il faisait voguer dans le ruisseau. Un jour il descendit ce même ruisseau en suivant son frêle rafiot. Jamais il n'avait osé s'éloigner de la cour de son domicile, mais là, sans s'en rendre compte, il partit à l'aventure.... Le ruisseau était en fait une toute petite rivière qui se jetait dans l'océan...

Alors ce fut la révélation : il fallait traverser cette immensité pour voir ce qu'il y avait derrière l'horizon. Cette idée mûrit en lui et quand il fut plus grand, il obtint la permission de son père de quitter la maison familiale pour gagner sa vie et embarquer sur un navire. Il était l’aîné et derrière lui une dizaine de frère et sœur se disputait les repas souvent frugaux.   

Arrivé dans le grand port, la vue de tous ces bateaux l'enchanta, il monta sur le premier venu et demanda à voir le capitaine. Sachant ce qu'il voulait, il plaida si bien sa cause que celui-ci l'engagea comme mousse. Il partit le lendemain vers une destination qu'il ne connaissait même pas. Il s'en fichait, il voulait voir du pays.

En plein milieu de l'océan, ils essuyèrent une grosse tempête qui brisa net le bateau en deux. Des morceaux de bois flottaient autour de Hugues. il s'accrocha tant bien que mal à l'un d'eux. Le vent fort le poussa vers une plage où il s'endormit, épuisé. Au lever du jour, la faim le tenaillait et il s'essaya à la pèche. Ce fut miraculeux. Il en fit sécher certains, en dégusta d'autres crus et il partit chercher des fruits en dessert. L’île semblait paradisiaque. Il découvrit un hameau de huttes de paille où vivait un peuple débonnaire. Une jeune fille magnifique le prit sous son aile. Elle s'appelait Poisson DAVRIL. 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
C'est vraiment rafraîchissant
Répondre
C
Il faut bien s'amuser un peu !!!