Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
au-pied-de-mon-arbre.over-blog.com

des histoires de famille , des rencontres improbables , etc.....

#GénéaSaint : Saint Maurice : Maurice RAVEL

Ce n'est pas du compositeur du "Boléro" dont le vais parler aujourd'hui. Dommage, j'aurai bien aimé avoir une telle ascendance... Mon Maurice RAVEL est né à Saint-Etienne vers 1621. Son père était maître- arquebusier.  

#GénéaSaint : Saint Maurice : Maurice RAVEL#GénéaSaint : Saint Maurice : Maurice RAVEL

Lui sera marchand rubanier profession qui fait la gloire de la région stéphanoise. 

L'Histoire de la rubanerie à Saint-Étienne fait pleinement partie de l'essor industriel de la région stéphanoise au XIXe siècle.

À Saint-Étienne, Le terme de Fabrique est utilisé pour désigner la « rubanerie » appelé souvent à tort « passementerie », une des activités phares de la ville depuis la fin du xviiie siècle1. L'emploi erroné du mot passementerie vient de l'utilisation locale du mot passementier pour désigner le chef d'atelier tisseur de rubans. La passementerie dans la région stéphanoise désigne par ailleurs une catégorie de rubans.

Cette activité se développe avec la généralisation des « métiers à la zurichoise » permettant alors de tisser plusieurs rubans à la fois (le nombre dépend de la largeur du ruban).

Elle s'affranchit de la Fabrique lyonnaise à la fin du xviiie siècle jusqu'alors « entrepôt général et obligé de toutes les soies étrangères et indigènes ». Saint-Étienne obtient en 1808 la création d'une Condition des Soies placée sous administration municipale.

Médaille
 
Médaille célébrant l'annexion des communes suburbaines, 1859.

Alors que la Fabrique Lyonnaise tend dès lors à faire sous-traiter sa production en zone rurale (voir l'après révolte des Canuts) ; la Fabrique Stéphanoise va s'ancrer durablement dans l'espace urbain. Les fabricants-négociants vont progressivement lotir les espaces encore vides jusqu'à l'annexion des communes suburbaines (Montaud, Beaubrun Valbenoîte et Outre-Furan) en 1855.

L'activité offre à la ville le cadre économique (1/2 du chiffre d'affaires des industries stéphanoises en 18462), politique (les fabricants de rubans siègent au conseil municipal) et démographique (jusqu'à 40 000 personnes vivent de la passementerie) lui permettant alors de déposséder Lyon, l'éternelle rivale, du titre de première ville ouvrière de France.

Source Wikipedia

#GénéaSaint : Saint Maurice : Maurice RAVEL#GénéaSaint : Saint Maurice : Maurice RAVEL

Maurice se marie dans les années 1655  avec Antoinette LEMOYNE également stéphanoise. Ils auront au moins quatre enfants : Louise, Catherine, Jean-Baptiste et Claudine, mon ancêtre.

Maurice est mon sosa 3766. 

#GénéaSaint : Saint Maurice : Maurice RAVEL

Maurice décède le 29 mars 1681, et Antoinette le 10 avril 1698

#GénéaSaint : Saint Maurice : Maurice RAVEL
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article